Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 16:14

Nombre de surdités sont dues à une dégénérescence des cellules ciliées de l’oreille interne, et vraisemblablement une part non négligeable de symptômes annexes tels que les acouphènes et l’hyperacousie, peuvent leur être attribués, surtout lorsqu’ils sont la conséquence de traumatismes sonores.

 

Pour récupérer ces cellules jusqu’à présent perdues, les pistes scientifiques sont nombreuses. Certains chercheurs ont tenté la thérapie génique, comme une étude qui avait redonné à des cochons d’Inde une partie de leur ouïe. Mais l’efficacité est partielle et la technique complexe. L’utilisation de molécules pharmacologiques semble plus pratique pour une utilisation clinique.

 

Albert Edge et ses collaborateurs du Massachusetts Eye and Ear Infirmary ont démontré qu’une famille de composés - les inhibiteurs de la gamma-sécrétase - pouvaient induire la croissance des cellules ciliées in vitro. Ces molécules ont la particularité de bloquer l’activité d’une protéine appelée Notch. Celle-ci détermine qui se différencie en cellule ciliée et qui devient une cellule de soutien.

 

Ils ont donc soumis des souris à une exposition sonore violente durant deux heures consécutives ; les rongeurs ont alors perdu leur audition. Après administration du médicament, leurs observations, révélées dans la revue Neuron, montrent la formation de nouvelles cellules ciliées, issues de la division de cellules de soutien.

Un enregistrement de l’activité du nerf auditif montre que l’ouïe a pu être partiellement restaurée grâce à ce processus. Cependant, il est impossible de définir précisément le degré réel de récupération.

 

Ces médicaments avaient déjà été testés chez l’homme pour le traitement de la maladie d’Alzheimer. Du fait de leur trop faible efficacité et d’effets secondaires indésirables sur les systèmes digestif et immunitaire, ils n’ont jamais reçu d’autorisation de mise sur le marché. Albert Edge et son équipe de chercheurs ont alors délivré le médicament par voie orale ou directement dans l’oreille des souris après une opération chirurgicale mineure. Dans les deux cas, la récupération a été identique, mais l’administration au niveau de la cochlée a permis d’éviter les effets secondaires associés à ces principes actifs.

 

Ces recherches fondamentales ouvrent  des champs du possible à celles et ceux qui recherchent des solutions pour vivre mieux leurs problèmes auditifs

 

CDStop Acouphènes cover P.BarraquéCD Stop Acouphènes2 Philippe Barraqué CoverHDCD de thérapie sonore (acouphènes, hyperacousie, surdité) : www.stop-acouphenes.fr

 

 

 

Le blog des acouphéniens

Philippe Barraqué

Musicothérapeute

 

source : Massachusetts Eye and Ear Infirmary

Tous droits réservés

Partager cet article
Repost0
Published by Philippe Barraqué stop-acouphenes

Présentation

  • : Le blog des acouphéniens
  • : Acouphènes, hyperacousie, surdité précoce, pollutions technologiques et sonores, vous êtes de plus en plus nombreux à souffrir de bruits auditifs. Ce blog des acouphéniens est fait pour vous.
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Pages

Liens