Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 01:43

Les spécialistes de l’audition ont longtemps pensé que les enfants ne souffraient pas d’acouphènes. Bien que peu de scientifiques se soient intéressés à ce sujet, plusieurs études ont démontré que l’acouphène se manifeste également chez les enfants. Cependant, on remarque qu’ils portent un regard différent sur l’acouphène comparativement aux adultes et qu’ils en sont ainsi beaucoup moins dérangés.

En effet, il s’avère que seulement 3 % des enfants se plaignent de façon spontanée de la présence d’acouphènes, alors qu’une fois questionnés, ce pourcentage peut s’élever jusqu’à 38 %. Cet écart s’explique par le fait que, la plupart du temps, les enfants vont considérer l’acouphène comme un événement tout à fait normal.

Contrairement aux adultes qui se focalisent sur leurs bruits auditifs, les enfants n’accordent pas de signification médicale à l’apparition ou à la présence de l’acouphène. Ils sont en effet plus ouverts au monde extérieur, moins égotiques et leur soif de se distraire, de découvrir, de s’émerveiller va les aider à faire abstraction de leurs troubles acouphéniques.

Retrouver la candeur de l’enfance, ne serait-ce pas la recette miracle pour se libérer de ces bruits auditifs qui minent le mental et conduisent au repli sur soi ? A méditer.

aphorisme4L’acouphène touche davantage les enfants avec surdité neurosensorielle, mais est également présent chez les enfants présentant une surdité temporaire (par ex. reliée à une otite séreuse) ou prenant des médicaments ototoxiques, c'est-à-dire ayant des effets secondaires sur l’appareil auditif et le cortex.

L’enfant décrit l’acouphène comme un bruit ressemblant à une sonnerie ou à un bourdonnement. À quelques exceptions près, la majorité des enfants questionnés qualifient leurs acouphènes comme étant continuels et les perçoivent dans les deux oreilles.

Les troubles du sommeil sont la conséquence la plus importante de l’acouphène sur le quotidien de l’enfant, sans négliger pour autant des répercussions possibles sur le comportement et le développement. Tout comme chez l’adulte, l’acouphène peut causer de l’anxiété et de l’irritabilité, une diminution de la capacité d’écoute et d’attention en classe.

Il est donc important d’être attentif  - et à l’écoute ! - si votre enfant verbalise la présence d’un acouphène dérangeant. Tout comme pour les adultes, la thérapie sonore est à privilégier en diffusant des fréquences thérapeutiques, des bruits blancs, des ambiances naturelles en fond sonore dans la chambre de l’enfant, particulièrement au moment de l’endormissement.

Pour se procurer ces CD : www.stop-acouphenes.fr

 

Le Blog des Acouphéniens

Philippe Barraqué

Musicothérapeute

 

Tous droits réservés

Source : Lobe ca.

 

Partager cet article
Repost0
Published by Philippe Barraqué stop-acouphenes

Présentation

  • : Le blog des acouphéniens
  • : Acouphènes, hyperacousie, surdité précoce, pollutions technologiques et sonores, vous êtes de plus en plus nombreux à souffrir de bruits auditifs. Ce blog des acouphéniens est fait pour vous.
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Pages

Liens