Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 16:37

Les neuro-acousticiens faisant des études sur des patients atteints de symptômes acouphéniques ou d’hyperacousie, observent une dégradation progressive de la socialisation, des troubles de l’humeur et du comportement au fur et à mesure que les acouphènes s’installent durablement, et particulièrement lorsqu’ils sont de plus en plus intenses au niveau sonore.

 

rythmes cérébrauxDes psychiatres n’hésitent pas à considérer les bruits auditifs comme un facteur prédisposant à la paranoïa et à la démence précoce. Il n’est que de lire les messages qui s’échangent sur les forums des patients acouphéniques pour constater l’âpreté des échanges et l’agressivité prédominante vis-à-vis de toute forme de thérapie qui remettrait en question leurs modes de fonctionnements physiologiques et psychologiques.

Les bruits auditifs et les pertes d’audition monopolisent votre attention au point de décrocher totalement au milieu d’une conversation, de ne plus vous en rappeler un traître mot ou d’être sujet à des troubles de la mémoire.

 

Le Dr Franck Lin, ORL et épidémiologiste, à la faculté de médecine Johns Hopkins dans le Maryland, décrit ce phénomène comme étant de la « charge cognitive ». Le cerveau est tellement occupé à traduire les sons en mots qu’il semble incapable de formuler une réponse.

Dans un article publié en 2011 dans le journal médical The Archives of Neurology, il a découvert avec son équipe de chercheurs un lien étroit entre perte d’audition et démence. Le Dr Lin résume ainsi ses travaux : « Par rapport aux individus possédant une audition normale, ceux souffrant d’une perte d’audition légère, modérée et sévère, ont respectivement 2,3 et 5 fois plus de risques de développer une démence au cours de l’étude. »

acouphwoman.jpgCe processus d’altération mentale aurait selon lui trois causes probables : l’isolement social, la charge cognitive, le processus pathologique entraînant à la fois perte d’audition et démence. D’autres chercheurs évoquent un lien entre maladies cardio-vasculaires et problèmes auditifs.

 

Sans aucun doute, l’aide qu’apporte la thérapie sonore ou un appareillage auditif adapté (prothèse, générateurs de bruit blanc, implant cochléaire) a un impact positif sur l’équilibre psychique car ces techniques cognitives ou technologiques rétablissent l’expression et la communication.

 

Un seul conseil : restez ouvert au monde extérieur, ne vous isolez pas, ne vous protégez pas en permanence des bruits et accueillez tout nouveau soin avec bienveillance et optimisme !

 

Philippe Barraqué

musicothérapeute

docteur en musicologie

CDStop Acouphènes cover P.Barraqué CD de thérapie sonore Stop Acouphènes, CD Cortex de bruits thérapeutiques, CD Nuit Sereine Sans Acouphènes, CD personnalisé de votre acouphènes mixé avec du bruit blanc, livre Dites stop à vos acouphènes (éditions J.Lyon) : www.stop-acouphenes.fr

Le blog des acouphéniens

Tous droits réservés

Sources : The New York Times 26/02/13, Katherine Bouton

Partager cet article
Repost0
Published by Philippe Barraqué stop-acouphenes

Présentation

  • : Le blog des acouphéniens
  • : Acouphènes, hyperacousie, surdité précoce, pollutions technologiques et sonores, vous êtes de plus en plus nombreux à souffrir de bruits auditifs. Ce blog des acouphéniens est fait pour vous.
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Pages

Liens