Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mai 2019 1 20 /05 /mai /2019 00:39

Révolutionnaire et remarquable par sa simplicité d’utilisation, la Neurostimulation Anti Acouphènes™ agit directement sur le donneur d’ordre de vos acouphènes : le cerveau. Il suffit d’écouter le CD au casque tous les jours et c’est tout.

Son concepteur Philippe Barraqué, musicothérapeute de renom, a abouti à la mise point d’algorithmes intelligents qui, à force d’être répétés, désorganisent les connexions neuronales qui cessent progressivement de générer les bourdonnements, sifflements, tintements, souffles et pulsations ressentis dans les oreilles et dans la tête.

La Neurostimulation Anti Acouphènes™ (N.A.C.) est basée sur des séries aléatoires de douze sons en relation avec les fréquences qui perturbent votre audition. Des études cliniques ont démontré que ces séquences sonores diminuent  l’activité électrique  des cellules nerveuses responsables des acouphènes.

En utilisant quotidiennement la Neurostimulation Anti Acouphènes™, vous constaterez une diminution de l’impact de ces bruits parasites sur votre vie de tous les jours, une meilleure qualité de vie et de sommeil.

Commandez vite le CD Neurostimulation Anti Acouphènes™ en suivant ce lien : je commande maintenant

c2019. Blog des acouphéniens | Tous droits réservés | 

Partager cet article

Repost0
Published by Philippe Barraqué Le blog des acouphéniens - dans acouphène audition hyperacousie stress surdité tinnitus traumatisme sonore
5 mai 2019 7 05 /05 /mai /2019 23:55

Huit ans d'un succès inégalé pour la méthode Stop Acouphènes qui a été plébiscitée par des médias comme Auditions-info et Top Santé. Plus de 300.000 exemplaires vendus pour cette technique exclusive de thérapie sonore fréquentielle (TSF) dont s'inspirent beaucoup de nouveaux produits et d'applications aujourd'hui.

La méthode Stop Acouphènes reste la référence conseillée par des médecins ORL et des audioprothésistes. Un investissement sûr pour retrouver votre santé auditive, finalement beaucoup plus économique qu'une application avec un abonnement mensuel ou un mauvais téléchargement de "bruit blanc" sur le web. Une thérapie sonore avec une qualité sonore HD, non compressé, rien de mieux que le format wav. plutôt que mp3 pour vos oreilles.

Traumatisme sonore, bourdonnements, sifflements, allergies aux sons, n'attendez pas qu'il soit trop tard pour retrouver une audition confortable et une qualité de vie retrouvée.

C.2019 Blog des acouphéniens | Tous droits réservés

Partager cet article

Repost0
24 avril 2019 3 24 /04 /avril /2019 23:15

Il est assez courant que des femmes enceintes se plaignent d'acouphènes. Un symptôme souvent ignoré ou minimisé par le corps médical, et pourtant bien réel.

 

Tout se passait jusque-là très bien et voilà qu'après quelques mois de grossesse, des acouphènes résonnent dans vos oreilles. Vous entendez des pulsations cardiaques qui battent comme un pouls dans votre tête et vous rendent migraineuse.

Il n'y a pas de fatalité, la principale responsable de ces bruits auditifs est la progestérone, une hormone particulièrement active durant la période de gestation.

Que faire ? Ne pas se laisser envahir par la panique et le stress, ne pas se focaliser sur eux, vous ne feriez qu'empirer vos acouphènes. Se calmer, respirer, faire son yoga, s'aérer l'esprit dans la nature.

Souvent, les acouphènes pulsatiles sont associés à des troubles circulatoires ; ils vous donnent le signal qu'il faut prendre davantage soin de vous, surveiller ce que vous mangez, faire de l'exercice, être à l’écoute du corps, vivre l’instant présent, méditer. Tout est bon pour retrouver le silence.*

 

Philippe Barraqué, musicothérapeute, spécialiste de la thérapie sonore

 

La Thérapie sonore n°1 des ventes pour traiter vos acouphènes : www.stop-acouphenes.fr

 

*extrait du livre Dites stop à vos acouphènes, Philippe Barraqué, Guy Trédaniel éditeur | parution mai 2019

 

C.2019 | Le blog des acouphéniens | Tous droits réservés

 

 

Partager cet article

Repost0
Published by Philippe Barraqué Le blog des acouphéniens - dans acouphène audition relaxation santé stop acouphènes stress thérapie sonore grossesse
2 mars 2018 5 02 /03 /mars /2018 00:46

L’enquête Ifop 2018 sur l’audition des français vient de sortir. Cette enquête révèle une progression préoccupante des troubles auditifs, en particulier des acouphènes, chez les jeunes.

82% des personnes interrogées déclarent avoir déjà eu des difficultés à comprendre des conversations lorsqu’il y a du bruit, ce résultat étant particulièrement élevé parmi les personnes de moins de 25 ans, avec 92% de réponses positives. Sur 435 personnes ayant participé à ces tests audio, 352 ont déclaré ressentir une gêne de compréhension dans le bruit et 192 ont indiqué avoir déjà perçu des acouphènes. Toutefois cette gêne reste modérée puisque la note d’évaluation globale ne dépasse pas 4,2/10.

Les personnes interrogées et dépistées considèrent toujours que les acouphènes relèvent d’un problème du système auditif mais une forte proportion de l’ordre de 39% le relie à un trouble associé d’ordre psychologique. Pour une large majorité de répondants, la gêne engendrée par le fait de ressentir des acouphènes peut nuire à la vie sociale, à l’exécution de tâches au quotidien, et impacter sur le moral.  Toutefois, l’enquête Ifop ne portant que sur un échantillon restreint de population, il est difficile d’en tirer des chiffres globaux au niveau national.

Les acouphènes n’en demeurent pas moins un fléau chez les jeunes et les moins jeunes qu’il est nécessaire de prendre en compte dans les programmes de prévention auditive et dans les prises en charge médicales.

Philippe Barraqué, expert santé, musicothérapeute (Université Paris VIII)

Partager cet article

Repost0
27 novembre 2017 1 27 /11 /novembre /2017 16:08
Philippe Barraqué, expert santé, spécialiste de la thérapie sonore anti acouphènes
Philippe Barraqué, créateur des méthodes Stop Acouphènes & Neurostimulation Anti Acouphènes

La recherche scientifique peine à trouver des solutions pour les acouphènes, ces bourdonnements et sifflements qui peuvent très vite devenir obsédants. En attendant le remède miracle, c'est le système D pour "faire avec" mais le mieux c'est encore d'associer plusieurs thérapies de confort anti acouphènes. Une multithérapie qui a de nombreuses vertus sur les oreilles sensibles.

  • Tout d'abord, apprendre à respirer en se centrant sur la respiration abdominale.
  • Pratiquer la cohérence cardiaque en réduisant les cycles d'inspiration et d'expiration à 6 par minute.
  • Associer à ta respiration, la pratique de la méditation. Respirer avec tes acouphènes pour mieux les accepter.
  • Surveiller son alimentation par la nutrithérapie. A éviter en particulier le sel, le glutamate, les excitants comme le café, le thé (et bien sûr les boissons alcoolisées).
  • Commencer un sevrage tabagique.
  • S'inscrire à un cours de yoga ou de tai-ji-chuan.
  • Faire des séances de sophrologie.
  • S'aérer et s'oxygéner dans la nature sans casque sur les oreilles, sans bouchon de protection. SANS!

Des petits plus qui font la différence. A toi de personnaliser ta multithérapie anti acouphènes.

Philippe Barraqué, musicothérapeute, expert santé

- C2017. Le blog des acouphèniens - Tous droits réservés - www.blog-des-acoupheniens.fr

 

Partager cet article

Repost0
9 novembre 2017 4 09 /11 /novembre /2017 13:47

Bourdonnements d'oreilles, sifflements, chuintements, fréquences aiguës continues ou intermittentes, les acouphènes sont des squatters de votre oreille qui polluent votre vie. La thérapie sonore peut vraiment vous débarrasser de ces sons que vous ne supportez plus.

Un papier que l'on froisse, des couverts qui s'entrechoquent, un ballon qui rebondit sur le sol, tout s'amplifie de façon démesurée ; aucun doute, vous souffrez d'hyperacousie : une hypersensibilité au bruit qui se traite par certaines fréquences neuro acoustiques. Avez-vous la phobie du moindre son? Il s'agit certainement de misophonie, un trouble que les thérapies cognitives et comportementales soulagent efficacement.

Des troubles auditifs qui apparaissent après plusieurs heures passées sur votre ordinateur, des acouphènes qui se manifestent après une utilisation intensive du portable et de la wifi, ou à proximité d'une ligne à haute tension, d'une antenne-relai de téléphonie mobile, vous êtes assurément sensible aux ondes et aux champs électromagnétiques. Il existe des solutions peu coûteuses pour y remédier.

Vous aimez écouter la musique à fond et vous soumettez vos tympans aux décibels de votre mp3 et aux mégabasses des concerts, attention aux dommages collatéraux sur vos oreilles et aux risques de surdité précoce! Les techniques d'habituation  par la thérapie sonore sont recommandées pour réduire les effets des traumatismes auditifs.

Enfin, vous souffrez d'une pathologie chronique ou vous êtes malentendant, vous suivez un traitement médicamenteux avec pour effets secondaires des acouphènes, des vertiges, des pertes auditives et vous cherchez des thérapies de confort, des conseils, du bien-être. Vous trouverez sur ce site toute l'aide et l'expertise nécessaire pour venir à bout de vos problèmes d'audition : www.stop-acouphenes.fr

Philippe Barraqué, expert santé, créateur de la méthode Stop Acouphènes

C2017 - Blog des acouphéniens - Tous droits réservés

Partager cet article

Repost0
27 janvier 2017 5 27 /01 /janvier /2017 01:18

 

Le pack Oreiller permet de retrouver des nuits douces sans être gêné par vos acouphènes. Il comprend les 2 CD Stop Acouphènes contenant toutes les fréquences de masquage et un mini haut-parleur extra plat à glisser au fond de votre oreiller.

 

 

Ce pack a de nombreux avantages:

  • Le petit haut-parleur se branche sur votre lecteur mp3 ou votre smartphone. 
  • Ce système est particulièrement utile si vous souffrez d'insomnies et que vous n'arrivez pas à vous défocaliser de vos bruits auditifs.
  • L'écoute durant la nuit des CD Stop Acouphènes ou d'ambiances naturelles est confortable et ne gêne pas votre entourage.
  • Pratique, vous l'emmènerez partout.

Commandez vite le Pack Spécial Oreiller sur le site de référence Stop Acouphènes recommandé par le magazine Top Santé et des médecins ORL. Méthode validée scientifiquement comme dispositif médical.

Philippe Barraqué, musicothérapeute, créateur de la méthode Stop Acouphènes

- Le blog des acouphéniens - www.stop-acouphenes.fr

Partager cet article

Repost0
10 novembre 2016 4 10 /11 /novembre /2016 17:25

En psychiatrie, l’entente de voix est signe de psychoses redoutées telles que la schizophrénie. Mais en la revendiquant comme une singularité avec laquelle il est possible de vivre, ce qu'on appellent désormais "des entendeurs de voix" font sortir les hallucinations auditives du champ de la folie ordinaire.

«Avec les entendeurs de voix, il se produit un changement de paradigme très intéressant, car en psychiatrie, ce syndrome est considéré comme très pathologique. C’est le prototype de la folie», s’enthousiasme le psychiatre et psychanalyste parisien Patrick Landman. «Avec les entendeurs de voix, on sort de l’approche binaire qui consiste à dire, vous entendez des voix, il faut les supprimer. Ce qui est important, ce n’est plus tant l’entente des voix, mais l’impact qu’elles ont sur la personne», renchérit le psychiatre Charles Bonsack du Centre Hospitalier Universitaire Vaudois (Suisse).

«On s’est aperçu que l’entente des voix concernait une proportion importante de la population et que les hallucinations pouvaient survenir chez n’importe qui dans des conditions extrêmes, comme le manque d’oxygène par exemple», complète-t-il. «Les entendeurs de voix sont des précurseurs dans l’entraide en psychiatrie. Il s’agit non plus d’être dans une relation de fuite avec les voix, mais au contraire d’en faire des alliés bienveillants», témoigne quant à lui Iannis MacClunskey, praticien à Lausanne.

Vivre avec les voix

Malades et soignants s’engouent pour l’entente de voix, un mouvement international né aux Pays-Bas en 1988 et déjà implanté dans plusieurs pays anglo-saxons. Il s’agit pour ses membres non plus de guérir au sens médical du terme, mais de se rétablir, de reconstruire une vie sociale et affective. Avec au centre de cette démarche, le patient, qui par l’expérience de sa maladie, détient une connaissance qu’il peut partager avec ses pairs au sein de groupes d’entraide. «Nous en sommes à des stades divers de notre parcours de rétablissement mais chacun de nous à son niveau, peut s’appuyer sur son expérience», rapporte ainsi Vincent Demassiet, un ancien patient schizophrène du Réseau français des entendeurs de voix.

En groupe ou en consultation individuelle, l’entendeur de voix apprend à profiler les différentes voix qu’il entend. Il en analyse les caractéristiques d’après le contexte de leur survenue, leur sexe, leur tempérament et leur lien éventuel avec des traumatismes. Par ce profilage, il acquiert une connaissance fine de ses voix et peut entreprendre de les apprivoiser, dans l’espoir de reprendre le pouvoir sur elles et de se libérer de leur emprise. «J’ai essayé de mettre une distance entre moi et elles, témoigne une patiente, qui a entendu des voix pendant 30 ans et qui a travaillé le profilage de ses voix dans le cadre de sa prise en charge à l'hôpital. Il m’a fallu deux ans environ avant de parvenir à les maîtriser. Quand je les ai maîtrisées, au fur et à mesure, elles sont parties.»

Certaines voix, bienveillantes ou inspiratrices, accompagnent la vie de ceux qui les entendent. Elles peuvent même être source de création. Mais d’autres voix, agressives et autoritaires, envahissent l’existence de ceux qui les entendent et quand leurs ordres sont perçus comme réels, elles peuvent conduire à des passages à l’acte. D’où l’approche de la psychiatrie traditionnelle visant à les supprimer, par le recours aux neuroleptiques. Mais ces médicaments, bien qu’ils aient contribué à la socialisation des malades depuis l’après-guerre, posent également problème. S’ils limitent l’impact des voix sur la personne, ils ne les suppriment pas et leur mode d’action reste mal connu. Prescrits à forte dose, ils ne sont pas dénués d’effets secondaires, dont l’inhibition des émotions, la prise de poids, la baisse de la libido et l’impuissance. L’assimilation de l’entente des voix à la psychose est par ailleurs stigmatisante, ce qui isole la personne et entrave sa guérison.

Une conception humaniste

De ce constat découle la recherche d’approches humanistes, fondées non sur la suppression des symptômes mais sur la possibilité pour le patient, de vivre avec comme au CHUV ou depuis une dizaine d’années, l’approche thérapeutique a été recentrée sur le rétablissement du malade. «Dans l’approche développée à Lausanne, l’accent est mis sur la cohérence de la trajectoire de soin du patient, fondée sur une conception humaniste de la psychiatrie, selon une approche plurielle combinant la neuroscience, la spiritualité, et la cohabitation de différents courants de psychothérapie», explique Boris Pourré, infirmier psychiatrique. Les neuroleptiques sont ainsi utilisés de façon raisonnée, avec une surveillance étroite de l’apparition des effets secondaires et des désordres métaboliques, visant à prévenir leur installation.

S’ils sont utilisés en priorité dans les moments de crise, d’autres outils incluant des séances de pleine conscience ou diverses thérapies cognitivo-comportementales sont proposées au patient au sein du groupe «Se rétablir» dont la technique de profilage des voix mise au point par les entendeurs de voix. «On a longtemps considéré le fou comme presque inhumain, en oubliant qui il était en dehors des crises. Les diagnostics tels qu’ils sont posés en psychiatrie contribuent à la stigmatisation du malade. Le rétablissement permet aussi de surmonter la barrière de la stigmatisation», souligne Charles Bonsack.

Pour les anciens patients qui au sein du réseau international sur l’entente des voix, viennent témoigner de leur parcours de rétablissement, la démarche est perçue comme une reprise de pouvoir non seulement sur les voix, mais aussi sur la psychiatrie, émanant elle-même de la société. «On est passé de l’entente des voix comme un symptôme à une libération, une véritable expérience humaine. On a instauré un nouveau langage» affirme Eleanor. Cette femme d’une trentaine d’années qui raconte s’être rétablie grâce aux entendeurs de voix avait reçu, vers l’âge de 20 ans, un diagnostic de schizophrénie qui l’avait menée à l’internement psychiatrique. Le secret de son rétablissement? Un travail sur les émotions violentes liées à ses traumatismes d’enfance. «C’est aussi simple que cela», conclut-elle.

www.stop-acouphenes.fr - la référence en thérapie sonore contre les bruits auditifs

www.sophro-acouphenes.fr - la sophrologie à domicile

Le blog des acouphéniens - Tous droits réservés - www.blog-des-acoupheniens.fr

Partager cet article

Repost0
18 juin 2016 6 18 /06 /juin /2016 00:33
J'hallucine!
J'hallucine!

La perception de voix ou de musiques immatérielles est considérée comme un trouble "d'hallucination auditive" même s'il est parfois vécu par des personnes souffrant de surdité, d'acouphènes, d'hyperacousie ou de misophonie.

Certains états modifiés de conscience ou d'addictions sont susceptibles de générer ce type de perception qui est différent des bourdonnements d'oreilles. Un stress intense peut occasionnellement donné lieu à des perceptions de sons, de voix que le patient redoute bien souvent. Quand ces voix sont obsédantes, déformées, proférant des insultes, il s’agit de troubles psychiques (paranoïa, schizophrénie, etc.)

Les hallucinations auditives n’ont également rien de commun avec celles entendues mentalement par un musicien créant une composition musicale ou par ce que les anciens appelaient « les voix célestes». C’est également un phénomène connu chez le méditant, le religieux ou l’initié de percevoir des sons à l’intérieur de soi ou des voix désincarnées. La modification des rythmes cérébraux durant la méditation et la prière (rythmes alpha, thêta, delta) crée des états extatiques engendrant notamment des ressentis extrasensoriels.

Les hallucinations auditives sont souvent la conséquence d’une écoute musicale intensive, notamment de rythmes répétitifs à forte puissance. En ne laissant plus de champs de repos au cerveau, celui-ci crée « en écho » des voix et de sons virtuels qui sont très destructifs pour la personnalité car ils limitent la communication avec l’extérieur et de ce fait, déstructurent et désocialisent.*

*Extrait de Dites stop à vos acouphènes, Philippe Barraqué (éditions J.Lyon)

  • www.stop-acouphenes.fr : la référence en thérapie sonore anti-acouphènes recommandée par des ORL et des audiologistes.

Philippe Barraqué, musicothérapeute, docteur en musicologie, expert santé

Le blog des acouphéniens - www.blog-des-acoupheniens.fr - Tous droits réservés -

Partager cet article

Repost0
Published by Philippe Barraqué Le blog des acouphéniens - dans acouphène hyperacousie surdité sénior thérapie sonore stress dépression misophonie malentendant addiction
11 juin 2016 6 11 /06 /juin /2016 00:47
ORL, examen et conseils
ORL, examen et conseils

Le médecin ORL Claude Amand a affiché ses conseils dans sa salle d'attente. Des conseils à suivre pour mieux gérer ses bruits dans les oreilles.

Actuellement en France, parmi les jeunes de 15 à 35 ans, 3 sur 4 ont des acouphènes !!! Principalement, suite à une exposition à des bruits trop forts : concerts, soirées en boîtes sans bouchons pour protéger les oreilles… Mais aussi à force d’écouter la musique avec un MP3 : la musique arrive alors « compressée » dans les oreilles. Pour gagner de l’espace (ou du temps : Time is money !), les intervalles de silence sont supprimés et les oreilles sont ainsi hyper-stimulées, saturées, sans aucun moment de repos. Avec l’installation des acouphènes dans "l’oreille interne ou le cerveau ?", le silence est impossible à retrouver pour se concentrer, pour étudier…

  • En fait, il vaut mieux alors ne pas rester dans le silence mais écouter une musique douce ou des bruits (« blanc ou rose ») qui contrebalancent ses acouphènes. Je vous invite à consulter le site stop-acouphenes.fr et en particulier le site de Philippe Barraqué, musicologue français, qui a recherché comment soulager les acouphènes par des CD de bruits de la nature, de musique douce, que vous pouvez écouter sur son site.
  • Acouphènes suite à un choc psychologique ou à un gros stress. Le problème des acouphènes alors, c’est qu’ils sont tellement présents, qu’ils amplifient fortement la déprime, donc le stress en lui-même, avec effet « boule de neige ». Pour retrouver la confiance en soi, une aide psychologique peut être nécessaire : par exemple l’autohypnose, l’EFT (Emotional Freedom Techniques), la respiration profonde et consciente (Mindfulness), la sophrologie, les champs magnétiques pulsés agissant sur le système nerveux sympathique, donnent aussi de bons résultats pour ces problèmes.
  • Un traumatisme physique est souvent cause des acouphènes : accident de voiture, chutes, coups…, provoquant un déplacement des vertèbres cervicales, en particulier des 3 premières vertèbres cervicales, avec parfois un glissement de ces vertèbres, ce qui coince les nerfs et la circulation du sang vers l’oreille interne. Parfois l’articulation des mâchoires est déviée par un choc latéral violent : une gifle ou un coup de poing, ou encore par la perte de certaines dents ou la pose d’un appareil dentaire… Dans ces cas, un traitement par acupuncture accompagné de kinésithérapie, d’ostéopathie et des soins dentaires adaptés donnent de bons résultats. Ceci étant, des acouphènes sont relativement faciles à traiter ! Je vous invite d’ailleurs à consulter les sites acouphènes parmi les informations suivantes : Les Lettres du Professeur Joyeux, Alternative Santé, en particulier le numéro 171.
  • Autres causes d’acouphènes plus compliquées à résoudre, la prise de médicaments ototoxiques pour certaines personnes : anti-inflammatoire et diurétique, le furosémide; antibiotiques comme macrolides, néomycine, streptomycine, aminoside ; antipaludéens comme la quinine, la nivaquine ; antihypertenseurs, anti-arythmiques pour le cœur. Certains médicaments pour l’asthme ; antiulcéreux pour l’estomac ; anticonvulsivants. Certains produits anesthésiques ; Interféron, chimiothérapie, méthotrexate. Certains traitements hormonaux.

Ce qui est compliqué, c’est le fait que ces médicaments aident la personne pour un vrai problème, mais lui causent de gros ennuis : il s’agit donc de peser le pour et le contre !

  • Source : Dr Claude Armand (ORL)

Philippe Barraqué, musicothérapeute, musicologue, expert santé

www.stop-acouphenes.fr - La référence en thérapie sonore

  • Livre Dites stop à vos acouphènes, Philippe Barraqué, éditions J.Lyon

Le blog des acouphéniens - Tous droits réservés - www.blog-des-acoupheniens.fr

Partager cet article

Repost0
Published by Philippe Barraqué Le blog des acouphéniens - dans acouphène bruit blanc bruit rose surdité audition thérapie sonore malentendant chimiothérapie stress traumatisme

Présentation

  • : Le blog des acouphéniens
  • : Acouphènes, hyperacousie, surdité précoce, pollutions technologiques et sonores, vous êtes de plus en plus nombreux à souffrir de bruits auditifs. Ce blog des acouphéniens est fait pour vous.
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Pages

Liens