Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 février 2020 7 02 /02 /février /2020 01:26
acouphène hyperacousie stop acouphènes Philippe Barraqué
Pourquoi suis-je si sensible au bruit?

Plus on évite les bruits, plus on risque de souffrir d'hyperacousie, l'oreille devenant intolérante aux sons courants. En effet, en perdant de sa dynamique, les seuils d'inconfort auditif se rapprochent de ceux de l'audition normale.

Pour tenter de comprendre ce rejet des sons, il faut remonter au phénomène déclenchant (traumatisme sonore, difficultés relationnelles, stress) et surtout ne pas s'isoler davantage en portant constamment des bouchons d'oreilles qui ne feront qu'aggraver le phénomène. Mon conseil : Protégez vos oreilles uniquement quand cela est nécessaire : bruits urbains, concerts, etc.

Dans 40% des cas, il faut rappeler aussi que ce trouble auditif est présent chez les acouphéniques et que l'hyper-perception sonore est constatée chez des patients qui ont une perte auditive. Votre audition se réajuste en permanence en fonction des sons.

Retrouvez toutes les techniques de soins et les conseils sur l'hyperacousie et les acouphènes dans la nouvelle édition du livre de Philippe Barraqué, spécialiste en acouphénologie : Dites stop à vos acouphènes, Guy Trédaniel éditeur + CD de bruits neuro-acoustiques offert. Disponible en cliquant ici.

C.2020 Blog des acouphéniens | Tous droits réservés | blog-des-acoupheniens.fr |

Partager cet article

Repost0
Published by Philippe Barraqué Le blog des acouphéniens - dans acouphène audition fréquences hyperacousie malentendant misophonie stop acouphènes thérapie sonore
13 janvier 2020 1 13 /01 /janvier /2020 14:43
Comment éliminer mes acouphènes?
Neurostimulation Anti Acouphènes

La neurostimulation sonore est une technique de stimulation vibratoire qui agit directement sur le donneur d’ordre de votre signal acouphénique : le cerveau. Elle a fait ses preuves. Pourquoi ne pas l'essayer?

Ça fonctionne comment? C'est une technique basée sur des séries aléatoires de douze sons en relation avec les fréquences qui perturbent votre audition. Ces séries soniques sont passées en boucle grâce à un programme d’algorithmes « intelligents » qui, à force d’être répétés, désorganisent les connexions neuronales.

Comment l'utilise-t-on? En utilisant quotidiennement la technique de Neurostimulation Anti Acouphènes(N.A.C.), développée par le musicothérapeute et chercheur français Philippe Barraqué (Université Paris8), vous constaterez une diminution de l’impact de ces bruits parasites sur votre vie de tous les jours, et une meilleure qualité de sommeil.

Y a-t-il des études scientifiques qui l'ont validée? En effet, des études cliniques ont démontré que ces séquences sonores diminuent l’activité électrique des cellules nerveuses responsables de troubles neurologiques. Le principe même de la neuromodulation a été appliqué dans le traitement de la maladie de Parkinson ou les séquelles d’AVC. Le professeur Peter Tass et son équipe de neuroscientifiques, qui ont mené des recherches fondamentales sur ce protocole, ont démontré que le cerveau est capable de désapprendre des processus neuronaux incontrôlés chez des patients souffrant d’acouphènes sévères. Toutefois, les premières applications restaient très contraignantes puisque les patients devaient porter six heures par jour un casque spécialement conçu.

On peut se la procurer où? Sur ce lien: www.stop-acouphenes.fr

Rappelons enfin que la N.A.C. est facile d'utilisation puisque l’écoute peut se réaliser au casque ou sur un mini HP, à raison d’une heure par jour minimum, pendant six mois.

Bonne écoute.

©2020 Blog des acouphéniens | Tous droits réservés | www.blog-des-acoupheniens.fr

 

Partager cet article

Repost0
11 septembre 2019 3 11 /09 /septembre /2019 01:18

« Que l’aliment soit ton remède », cette phrase d’Hippocrate est à afficher dans toutes les cuisines. Les spécialistes ORL et les nutritionnistes s’accordent à dire que des aliments riches en vitamines A et E, en zinc et en Omega-3 contribuent à réduire les acouphènes.

 

Choisissez-les selon vos goûts et mettez-les souvent dans vos assiettes.

  • Le beurre cru (en petite quantité) et les poissons gras pour leur vitamine A (Rétinol).
  • L’huile d’olive vierge, les germes de blé et les noix pour leur vitamine E (Tocophérol).
  • Les champignons, les crustacés, les huitres, le jaune d’œuf et le pain complet pour leur apport en zinc.
  • Les anchois, l’huile de noix et le saumon pour leur apport en Omega-3.

Faites également le plein de vitamines en buvant chaque jour des jus de légumes et de fruits frais passés à la centrifugeuse afin de garder intactes leurs qualités nutritionnelles. Buvez-les sans attendre afin qu’ils ne s’oxydent pas. Evitez les jus en bouteilles en particulier ceux à base de concentrés souvent trop riches en sel ou en sucre.

 

Ne négligez pas les carences en magnésium : 25% des femmes et 20% des hommes en souffrent à cause d’une alimentation déséquilibrée. Elles provoquent des crampes musculaires, des palpitations cardiaques, des troubles du système nerveux (acouphènes, asthénie, anxiété, dépression, spasmophilie).

Comme nous ne possédons pas de réserves en magnésium, il est indispensable d’apporter à notre organisme cet élément minéral vital pour les os, les muscles et le cœur, mais aussi pour la fabrication des protéines et la transmission de l’influx nerveux.

Pour faire le plein de magnésium, consommez des céréales complètes, des légumes secs, des fruits oléagineux, des légumes verts et quelques carrés de chocolat noir par jour.

 

Servez-vous des algues et du pollen frais pour nourrir vos cellules et lutter contre les tendances dépressives.

  • Les algues (en comprimé ou sur vos salades) sont riches en iode (insuffisance thyroïdienne) et en minéraux (potassium, sodium, calcium, magnésium) qui stimulent le système endocrinien.   
  • Le pollen frais lutte contre la neurasthénie et ses effets négatifs sur l’organisme (acouphènes, céphalées, fatigue, insomnie…). C’est un concentré de vitamines et de minéraux qui redonne du tonus physique et psychique.

Réduire vos acouphènes, ça commence par ce que vous mettez dans votre assiette. Essayez, testez, goûtez et savourez avec comme objectif une diminution de vos bruits auditifs sans sacrifier le plaisir de manger.*

 

Philippe Barraqué, créateur de la méthode Stop Acouphènes, musicothérapeute, coach santé.

*Livre Dites stop à vos acouphènes, Philippe Barraqué |édition 2019| Guy Trédaniel éditeur| 

CD de thérapie sonore fréquentielle

 

c.2019 Blog des acouphéniens - Tous droits réservés

Partager cet article

Repost0
Published by Philippe Barraqué Philippe Barraqué - dans acouphène stop acouphènes
13 août 2019 2 13 /08 /août /2019 00:17

Vous avez des acouphènes depuis peu de temps et vous ne savez pas comment les traiter, ne paniquez pas et suivez ces conseils fort utiles.

  • En priorité, faites un bilan de santé complet pour éliminer tout risque de pathologies associées.
  • Prenez ensuite rendez-vous avec votre dentiste pour vérifier l'état de vos dents.
  • Consultez un médecin ORL dès le début des acouphènes car plus vous agirez vite, plus vous aurez de chance de les traiter efficacement. En effet, les acouphènes s’installent souvent progressivement, par intermittence, avant de devenir constants. Ne les laissez pas vous envahir! Lors de l’examen clinique, le test du réflexe stapédien contrôlera la contraction du muscle fixé sur l’étrier, l’un des trois osselets de l’oreille moyenne transmettant les vibrations perçues par le tympan vers l’oreille interne. 

Vous passerez un audiogramme pour détecter vos problèmes d’audition et un test psycho-acoustique d’acouphénométrie pour évaluer la fréquence, l’intensité et la masquabilité de vos acouphènes.

 

L’audiogramme classique ne dépassant pas le seuil acouphénique des 8000Hz, il pourra être complété par :

  • un test audiométrique de haute définition (Audioscan) consistant à balayer en continu les fréquences entre 125 et 16000Hz afin de localiser les déperditions fréquentielles situées sur des zones très étroites de l’audition  et de définir précisément les atteintes cochléaires entraînant des pertes auditives.
  • un test audiométrique des hautes fréquences afin de rechercher les baisses d’audition dans les zones atteintes par vos bruits parasites, c'est-à-dire jusqu’à 20 kHz.  

Le recours à l’imagerie médicale, notamment pour visualiser le flux sanguin (acouphènes pulsatiles), affinera dans certains cas le diagnostic : angiographie (classique ou par résonance magnétique), CT artériographie, échographie doppler, IRM.

 

Votre ORL vous proposera un protocole thérapeutique alliant de l'allopathie (antidépresseur, antiépileptique, anxiolytique, cortisone), des thérapies de confort et éventuellement un appareillage adapté à votre cas. Certaines formes d’acouphènes pulsatiles d’origine musculaire ou tumoral se traitent par la chirurgie et par des injections médicamenteuses.

 

N’hésitez pas à prendre plusieurs avis de praticiens. Les acouphènes sont de plus en plus souvent pris en charge par une équipe médicale pluridisciplinaire : acupuncture, algologie (évaluation et traitement de la douleur), audioprothèse, hypnose, imagerie médicale, neurologie, neurophysiologie, ORL, psychologie, sophrologie.

 

Pensez également à la thérapie sonore, des fréquences neuro-acoustiques validées scientifiquement qui agissent sur le cortex auditif par un processus d'habituation. Comptez 3 à 6 mois de pratique quotidienne pour obtenir une amélioration de votre audition : www.stop-acouphenes.fr

 

Philippe Barraqué

thérapeute, docteur en musicologie, expert santé

 

C.2019 Le blog des acouphéniens - Tous droits réservés

 

 

Partager cet article

Repost0
23 juin 2019 7 23 /06 /juin /2019 01:50

Vous trouverez dans ce livre toutes les thérapies et les techniques de pointe pour venir à bout de vos acouphènes et de votre hypersensibilité au bruit :

Aromathérapie, acupuncture, auriculothérapie, Biofeedback, Cannabis médical, cohérence cardiaque, Détoxication des métaux lourds, digitopuncture, EMDR, Homéopathie, hypnose, Médecine chinoise, médecine épigénétique, méditation, musicothérapie, Neurostimulation corticale, nutrithérapie, Ostéopathie, Phytothérapie, Rééducation vestibulaire, réflexologie plantaire, reiki, Sophrologie, stimulation magnétique transcrânienne, Thérapie génique, thérapie sonore, transurfing, Yoga de l'oreille. 

  • Une grille d'évaluation et de soutien thérapeutique permet d'établir un parcours de soins personnalisés.
  • Offert avec le livre une méthode globale et inédite de thérapie sonore anti-acouphènes, avec CD (durée 1h), pour une utilisation quotidienne.
Prix web de lancement : 19,90 €(22,90 €) | acheter maintenant
 
C2019. Le blog des acouphéniens | www.stop-acouphenes.fr | Tous droits réservés

 

Partager cet article

Repost0
Published by Philippe Barraqué Le blog des acouphéniens - dans acouphène hyperacousie malentendant stop acouphènes surdité traumatisme sonore vertiges tinnitus
5 mai 2019 7 05 /05 /mai /2019 23:55

Huit ans d'un succès inégalé pour la méthode Stop Acouphènes qui a été plébiscitée par des médias comme Auditions-info et Top Santé. Plus de 300.000 exemplaires vendus pour cette technique exclusive de thérapie sonore fréquentielle (TSF) dont s'inspirent beaucoup de nouveaux produits et d'applications aujourd'hui.

La méthode Stop Acouphènes reste la référence conseillée par des médecins ORL et des audioprothésistes. Un investissement sûr pour retrouver votre santé auditive, finalement beaucoup plus économique qu'une application avec un abonnement mensuel ou un mauvais téléchargement de "bruit blanc" sur le web. Une thérapie sonore avec une qualité sonore HD, non compressé, rien de mieux que le format wav. plutôt que mp3 pour vos oreilles.

Traumatisme sonore, bourdonnements, sifflements, allergies aux sons, n'attendez pas qu'il soit trop tard pour retrouver une audition confortable et une qualité de vie retrouvée.

C.2019 Blog des acouphéniens | Tous droits réservés

Partager cet article

Repost0
24 avril 2019 3 24 /04 /avril /2019 23:15

Il est assez courant que des femmes enceintes se plaignent d'acouphènes. Un symptôme souvent ignoré ou minimisé par le corps médical, et pourtant bien réel.

 

Tout se passait jusque-là très bien et voilà qu'après quelques mois de grossesse, des acouphènes résonnent dans vos oreilles. Vous entendez des pulsations cardiaques qui battent comme un pouls dans votre tête et vous rendent migraineuse.

Il n'y a pas de fatalité, la principale responsable de ces bruits auditifs est la progestérone, une hormone particulièrement active durant la période de gestation.

Que faire ? Ne pas se laisser envahir par la panique et le stress, ne pas se focaliser sur eux, vous ne feriez qu'empirer vos acouphènes. Se calmer, respirer, faire son yoga, s'aérer l'esprit dans la nature.

Souvent, les acouphènes pulsatiles sont associés à des troubles circulatoires ; ils vous donnent le signal qu'il faut prendre davantage soin de vous, surveiller ce que vous mangez, faire de l'exercice, être à l’écoute du corps, vivre l’instant présent, méditer. Tout est bon pour retrouver le silence.*

 

Philippe Barraqué, musicothérapeute, spécialiste de la thérapie sonore

 

La Thérapie sonore n°1 des ventes pour traiter vos acouphènes : www.stop-acouphenes.fr

 

*extrait du livre Dites stop à vos acouphènes, Philippe Barraqué, Guy Trédaniel éditeur | parution mai 2019

 

C.2019 | Le blog des acouphéniens | Tous droits réservés

 

 

Partager cet article

Repost0
Published by Philippe Barraqué Le blog des acouphéniens - dans acouphène audition relaxation santé stop acouphènes stress thérapie sonore grossesse
15 avril 2019 1 15 /04 /avril /2019 00:22

La nouvelle édition revue et augmentée du livre Dites stop à vos acouphènes de Philippe Barraqué parait en avril aux éditions Guy Trédaniel.

Toutes les avancées scientifiques et les thérapies les plus récentes pour traiter vos bruits auditifs. Un livre indispensable pour obtenir des résultats positifs sur vos acouphènes et votre hyperacousie.

  • Avez-vous essayé la thérapie sonore anti-acouphènes de Philippe Barraqué, musicothérapeute, créateur de la méthode Stop Acouphènes? - C'est le moment idéal : www.stop-acouphenes.fr
C2019. Blog des acouphéniens | Tous droits réservés

Partager cet article

Repost0
4 avril 2019 4 04 /04 /avril /2019 22:47

 

Dépression, désocialisation, instabilité, troubles de l'humeur, les sons obsédants des acouphènes perturbent votre équilibre psychique. Mais pourquoi et comment faire?

 

Les acouphènes sont liés à la production de signaux nerveux anormaux qui atteignent votre perception consciente lorsque le système nerveux végétatif est déséquilibré, notamment à cause d'un stress ou d'une maladie.

Certaines personnes les supportent très bien, voire les ignorent, alors que d'autres non.

Les acouphènes ont des modes de fonctionnement pour le moins déroutants. A l’IRM fonctionnel, on observe par exemple leur activation durant une sieste et leur désactivation durant le sommeil.

Faute de vous habituer à vos acouphènes, vous vous confrontez à eux.

Ces signaux auditifs semblent vous répéter à l'infini un passé proche ou lointain que vous ne voulez ni assumer, ni entendre.

Une sérieuse remise en question s'impose, un travail sur soi avec un thérapeute et surtout, la pratique d'un sport, du jogging ou de la méditation, peuvent vous aider à les déconnecter.*

 

Philippe Barraqué, musicothérapeute, créateur de la méthode Stop Acouphènes

Thérapie sonore anti-acouphènes, coaching : www.stop-acouphenes.fr

 

*Extrait du livre Dites stop à vos acouphènes, Philippe Barraqué, éditions J.Lyon | nouvelle édition revue et augmentée à paraître en avril 2019  

 

c.2019 Le blog des acouphéniens | Tous droits réservés 

Partager cet article

Repost0
Published by Philippe Barraqué Le blog des acouphéniens - dans acouphène audition dépression malentendant senior stop acouphènes surdité thérapie sonore tinnitus traumatisme sonore
31 mars 2019 7 31 /03 /mars /2019 23:50

Le best seller Dites stop à vos acouphènes de Philippe Barraqué, n°1 des ventes depuis 2012, va être réédité dans une nouvelle version revue et augmentée. Sortie prévue avril 2019. Précommandez-le vite.

 

Bourdonnements, sifflements d’oreilles, sons aigus et continus qui vous transpercent les tympans et vous rendent de plus en plus nerveux, les acouphènes sont des bruits parasites qui peu à peu envahissent votre vie et altèrent votre équilibre physique et psychique.

 

Vous êtes de plus en plus nombreux à en souffrir et les causes sont multiples : écoute de musique à très fort volume, électro-sensibilité aux antennes de téléphonie mobile, émotion violente, effets secondaires des médicaments et des vaccins, hypertension artérielle, intoxication aux métaux lourds, maladies dégénératives, malocclusion dentaire, problèmes cardiovasculaires, traumatisme sonore, usage intensif du téléphone portable, de l’ordinateur et de la wifi, etc.

 

S’ils existent des traitements pour les acouphènes liés à la malocclusion dentaire ou à des problèmes circulatoires, force est constater que pour la majorité de ses bruits auditifs « fantômes », la médecine n’offre pas encore de traitement efficace.

 

Dans le livre Dites stop à vos acouphènes de Philippe Barraqué, musicothérapeute et créateur de la méthode, chaque lecteur trouvera les techniques de pointe développées par les neurosciences et les thérapies naturelles qui pourront le soulager, et parfois le guérir.

 

Une méthode intégrale de thérapie sonore anti-acouphènes avec CD, un choix judicieux de stratégies douces et novatrices, des conseils de prévention contre les risques auditifs pour les plus jeunes, des réponses claires à toutes vos questions, des témoignages pour mieux vivre l’acouphénie et l’hyperacousie, jamais n’avaient été réunies en un seul ouvrage autant de thérapies pour venir à bout des acouphènes et de l’hypersensibilité au  bruit.*

  • *Dites stop à vos acouphènes (+CD), Philippe Barraqué, éditions J.Lyon, 2019 | Précommandez-le ici
c2019. Le blog des acouphéniens - Philippe Barraqué - Tous droits réservés

Partager cet article

Repost0
27 mars 2019 3 27 /03 /mars /2019 00:13

Philippe Barraqué, musicothérapeute, auteur de la méthode Stop Acouphènes, spécialiste de la thérapie sonore, vous donne cinq conseils pour vous libérer de vos acouphènes. 

 

1. Ne focalisez pas

Les acouphènes, plus on en parle, plus on focalise dessus, plus ils prennent le contrôle du mental. En résumé, plus on en parle, moins on guérit. Considérez-les comme un signal qui vous invite à grandir, à vous surpasser et vivez encore plus intensément que ceux qui n'ont apparemment aucun problème de cet ordre.

 

2. Ne vous isolez pas

Evitez de vous replier sur vous-même, de vous condamner d'avance à l'échec avec les inévitables "je n'y crois pas", « j’ai tout essayé », « il n’y a rien à faire ». Bannissez les pensées négatives, les forums toxiques sur les acouphènes, les comportements addictifs, les tendances à l'agressivité et à la désocialisation. Accueillez vos acouphènes avec un sourire intérieur, ne les combattez pas frontalement, apprenez la patience, prenez du recul, allez dans la nature pour respirer et méditer. Vous êtes un entendeur et non un malentendant.

 

3. Passez à l’action

Nombre de personnes atteintes d'acouphènes sont sous la domination de leur anxiété, de leur peur souvent injustifiée d’aggraver leur cas. Le meilleur moyen de s'en libérer : passez à l'action et prenez le risque de vivre. Commencez un nouveau traitement, faites des projets, donnez de votre temps pour aider les autres, agissez! Vous verrez que non seulement vos peurs s'évacueront mais que les acouphènes diminueront.

 

4. Pratiquez la thérapie sonore

Six mois à raison d'un minimum d'une heure par jour, c'est la clé d'une amélioration de la majorité des acouphènes avec une thérapie sonore validée par un spécialiste. Pour renforcer le traitement sonique, un suivi avec un psy est conseillé, ainsi qu’une phytothérapie sédative. Privilégiez aussi la relaxation, la méditation, la respiration profonde, la cohérence cardiaque, la sophrologie, le chant de pleine conscience.

 

5. Trouvez la bonne solution

L'acouphène étant un symptôme multiforme, pour chaque type de bruit auditif, trouvez la solution la mieux adaptée. Pour les traumatismes sonores graves, l'appareillage auditif associé à un générateur de bruit blanc est à privilégier.

Pour les acouphènes dont la cause n'est pas identifiée, il faut procéder par élimination avec en priorité 3 consultations de spécialistes : ORL (audiométrie), dentiste (malocclusion dentaire), ostéopathe (posturologie).

La plupart des acouphènes surgissent sur un terrain psychosomatique fragile, suite à un choc émotionnel, un burn-out, une dépression. Les thérapies comportementales cognitives, la musicothérapie, la sophrologie, l'hypnose, l'EMDR, la psychanalyse, la psychologie donnent de bons résultats.* 

 

Philippe Barraqué, musicothérapeute, musicologue, auteur de la méthode Stop Acouphènes

 

 

*Extrait de la nouvelle édition revue et augmentée du livre Stop Acouphènes (+CD), aux éditions J.Lyon

 

c2019. Blog des acouphéniens | Philippe Barraqué | Tous droits réservés |

 

Partager cet article

Repost0
Published by Philippe Barraqué Le blog des acouphéniens - dans acouphène audition malentendant stop acouphènes thérapie sonore tinnitus traumatisme sonore
8 mars 2018 4 08 /03 /mars /2018 15:23

Les recherches sur la thérapie génique suscitent beaucoup d'espoir ces dernières années que ce soit pour les parents d'enfants sourds ou pour tous ceux qui sont atteints par la surdité ou les acouphènes. On fait le point avec l'une des pionnières de l'analyse génétique.

L'identification de centaines de gènes a accéléré le développement de traitements capables de réparer l'oreille interne. Environ 1 enfant sur 700 naît avec une surdité profonde ou sévère. Un déficit précoce de l'audition d'origine génétique dans 60 à 80 % des cas. C'est en 1995 à l'Institut Pasteur (Paris) que le premier gène responsable de surdité est isolé. Depuis, plus d'une centaine d'atteintes génétiques responsables d'autant de formes distinctes d'atteintes auditives ont été identifiées. Ces découvertes révolutionnent la recherche et ouvrent la voie au développement de thérapies pour réparer l'oreille interne, au premier rang desquelles la thérapie génique.

«L'audition est un domaine des neurosciences qui doit beaucoup à la génétique. Nous avons pu identifier les mécanismes moléculaires permettant à la cellule sensorielle située dans la cochlée de recevoir le son et de le transformer en un codage électrique qui sera délivré par le nerf auditif au cerveau», décrit le Pr Christine Petit, pionnière de l'analyse génétique des surdités et directrice de l'Unité génétique et physiologie de l'audition à l'Institut Pasteur.

Cette meilleure compréhension du système auditif a permis d'identifier les mécanismes défectueux à l'origine des surdités neurosensorielles. Des formes liées à l'atteinte des cellules sensorielles ou à celle du nerf auditif. L'identification de ces gènes a également permis le développement de modèles sur la souris. «La cochlée de souris et la cochlée humaine sont très semblables. On peut donc raisonnablement s'appuyer sur ces modèles pour identifier les formes de surdité pour lesquelles les thérapies géniques sont les plus prometteuses», explique le Pr Petit.

Dans son laboratoire, la chercheuse travaille à la fabrication de gène-médicament capable de pallier les effets des gènes malades. Fin 2017, elle a démontré que l'injection d'un gène thérapeutique directement dans l'oreille interne de souriceaux permettait de réparer les cellules sensorielles abîmées. Avec une injection à deux semaines, ces animaux sourds profonds ont partiellement retrouvé l'audition et totalement l'équilibre. Aux États-Unis, des chercheurs (université de Kansas City) conçoivent déjà un essai clinique chez l'homme. Il vise à insérer un gène dans les cellules de soutien (un autre type cellulaire présent dans l'oreille interne) pour les forcer à devenir des cellules sensorielles.

Une approche séduisante qui pose de nombreux défis. «La cochlée compte plus de 17.000 cellules sensorielles et toutes différentes les unes des autres. Chaque cellule répond à une fréquence donnée en fonction de sa morphologie et de ses propriétés biophysiques, explique le Pr Petit. Outre la genèse de nouvelles cellules, il faut réussir à restaurer ses connexions avec les cellules de soutien devenues moins nombreuses et les neurones du nerf auditif pour que le message auditif soit correctement codé.»

En parallèle, les thérapies cellulaires fondées sur l'implantation de cellules-souches se profilent et les options pharmacologiques regagnent du terrain. «À l'heure actuelle, seul l'implant cochléaire permet de sortir les enfants sourds profonds du silence. Ces nouvelles thérapies devront donc faire mieux que ces dispositifs», souligne la neurobiologiste. Balbutiante mais bouillonnante de projets, la recherche sur l'audition suscite l'espoir.

Philippe Barraqué, musicothérapeute, musicologue, expert santé

sources: Le Figaro, Institut Pasteur

Partager cet article

Repost0
2 mars 2018 5 02 /03 /mars /2018 00:46

L’enquête Ifop 2018 sur l’audition des français vient de sortir. Cette enquête révèle une progression préoccupante des troubles auditifs, en particulier des acouphènes, chez les jeunes.

82% des personnes interrogées déclarent avoir déjà eu des difficultés à comprendre des conversations lorsqu’il y a du bruit, ce résultat étant particulièrement élevé parmi les personnes de moins de 25 ans, avec 92% de réponses positives. Sur 435 personnes ayant participé à ces tests audio, 352 ont déclaré ressentir une gêne de compréhension dans le bruit et 192 ont indiqué avoir déjà perçu des acouphènes. Toutefois cette gêne reste modérée puisque la note d’évaluation globale ne dépasse pas 4,2/10.

Les personnes interrogées et dépistées considèrent toujours que les acouphènes relèvent d’un problème du système auditif mais une forte proportion de l’ordre de 39% le relie à un trouble associé d’ordre psychologique. Pour une large majorité de répondants, la gêne engendrée par le fait de ressentir des acouphènes peut nuire à la vie sociale, à l’exécution de tâches au quotidien, et impacter sur le moral.  Toutefois, l’enquête Ifop ne portant que sur un échantillon restreint de population, il est difficile d’en tirer des chiffres globaux au niveau national.

Les acouphènes n’en demeurent pas moins un fléau chez les jeunes et les moins jeunes qu’il est nécessaire de prendre en compte dans les programmes de prévention auditive et dans les prises en charge médicales.

Philippe Barraqué, expert santé, musicothérapeute (Université Paris VIII)

Partager cet article

Repost0
27 novembre 2017 1 27 /11 /novembre /2017 16:08
Philippe Barraqué, expert santé, spécialiste de la thérapie sonore anti acouphènes
Philippe Barraqué, créateur des méthodes Stop Acouphènes & Neurostimulation Anti Acouphènes

La recherche scientifique peine à trouver des solutions pour les acouphènes, ces bourdonnements et sifflements qui peuvent très vite devenir obsédants. En attendant le remède miracle, c'est le système D pour "faire avec" mais le mieux c'est encore d'associer plusieurs thérapies de confort anti acouphènes. Une multithérapie qui a de nombreuses vertus sur les oreilles sensibles.

  • Tout d'abord, apprendre à respirer en se centrant sur la respiration abdominale.
  • Pratiquer la cohérence cardiaque en réduisant les cycles d'inspiration et d'expiration à 6 par minute.
  • Associer à ta respiration, la pratique de la méditation. Respirer avec tes acouphènes pour mieux les accepter.
  • Surveiller son alimentation par la nutrithérapie. A éviter en particulier le sel, le glutamate, les excitants comme le café, le thé (et bien sûr les boissons alcoolisées).
  • Commencer un sevrage tabagique.
  • S'inscrire à un cours de yoga ou de tai-ji-chuan.
  • Faire des séances de sophrologie.
  • S'aérer et s'oxygéner dans la nature sans casque sur les oreilles, sans bouchon de protection. SANS!

Des petits plus qui font la différence. A toi de personnaliser ta multithérapie anti acouphènes.

Philippe Barraqué, musicothérapeute, expert santé

- C2017. Le blog des acouphèniens - Tous droits réservés - www.blog-des-acoupheniens.fr

 

Partager cet article

Repost0
9 novembre 2017 4 09 /11 /novembre /2017 13:47

Bourdonnements d'oreilles, sifflements, chuintements, fréquences aiguës continues ou intermittentes, les acouphènes sont des squatters de votre oreille qui polluent votre vie. La thérapie sonore peut vraiment vous débarrasser de ces sons que vous ne supportez plus.

Un papier que l'on froisse, des couverts qui s'entrechoquent, un ballon qui rebondit sur le sol, tout s'amplifie de façon démesurée ; aucun doute, vous souffrez d'hyperacousie : une hypersensibilité au bruit qui se traite par certaines fréquences neuro acoustiques. Avez-vous la phobie du moindre son? Il s'agit certainement de misophonie, un trouble que les thérapies cognitives et comportementales soulagent efficacement.

Des troubles auditifs qui apparaissent après plusieurs heures passées sur votre ordinateur, des acouphènes qui se manifestent après une utilisation intensive du portable et de la wifi, ou à proximité d'une ligne à haute tension, d'une antenne-relai de téléphonie mobile, vous êtes assurément sensible aux ondes et aux champs électromagnétiques. Il existe des solutions peu coûteuses pour y remédier.

Vous aimez écouter la musique à fond et vous soumettez vos tympans aux décibels de votre mp3 et aux mégabasses des concerts, attention aux dommages collatéraux sur vos oreilles et aux risques de surdité précoce! Les techniques d'habituation  par la thérapie sonore sont recommandées pour réduire les effets des traumatismes auditifs.

Enfin, vous souffrez d'une pathologie chronique ou vous êtes malentendant, vous suivez un traitement médicamenteux avec pour effets secondaires des acouphènes, des vertiges, des pertes auditives et vous cherchez des thérapies de confort, des conseils, du bien-être. Vous trouverez sur ce site toute l'aide et l'expertise nécessaire pour venir à bout de vos problèmes d'audition : www.stop-acouphenes.fr

Philippe Barraqué, expert santé, créateur de la méthode Stop Acouphènes

C2017 - Blog des acouphéniens - Tous droits réservés

Partager cet article

Repost0
7 novembre 2017 2 07 /11 /novembre /2017 02:16

La recherche génétique avance sur la relation entre les acouphènes, la déficience auditive et la mutation  de certains gènes au niveau des cellules ciliées de l’oreille interne et celles du cortex auditif.

 

Nous possédons une centaine de gènes dédiés à l’audition avec pour chacun une mission bien spécifique.

  • Quelques exemples de gènes de l’audition : Claudin-9 (protéine protectrice des cellules sensorielles de l’oreille), Loxhd1 (fonctionnement des cellules ciliées de l’oreille interne), SLC26A5 (protéine des cellules ciliées de la cochlée). Gènes mutants associés à la déficience auditive : DFNA1 (surdité aux fréquences graves), SLC17A8 (pertes auditives aux hautes fréquences), etc.

Certains contiennent des protéines qui protègent les cellules sensorielles. Il y a dans certains cas, une prédisposition génétique aux acouphènes et à la surdité à cause de l’absence d’une ou plusieurs de ces protéines indispensables au bon fonctionnement de l’oreille. La thérapie par les cellules souches ouvre en cela une voie d’avenir notamment en cas de mutation génétique entraînant une sénescence auditive.*

 

Philippe Barraqué musicothérapeute, musicologue, expert santé

 

  • La référence en thérapie sonore anti acouphènes : www.stop-acouphenes.fr
  • CD Neurostimulation Anti Acouphènes (innovant et efficace), CD Stop Acouphènes (recommandé par des ORL), CD Sophro Acouphènes (une séance de sophrologie), Thérapie sonore aux fréquences de vos acouphènes (une thérapie sonore personnalisée), Coaching Stop Acouphènes par tél. et Skype (les conseils d'un expert).

*extrait de l'ouvrage Dites stop à vos acouphènes, Philippe Barraqué, éditions J.Lyon (groupe Guy Trédaniel éditeur)

 

c2017 Tous droits réservés - Le blog des acouphéniens - Reproduction interdite

Partager cet article

Repost0
18 avril 2017 2 18 /04 /avril /2017 23:27

Comment supprimer vos acouphènes? La méthode Stop Acouphènes vous apporte des solutions pour venir à bout de vos dysfonctionnements auditifs afin de mieux les gérer, les apaiser, les accepter. En ce moment, des promotions à prix très doux sur les Packs.

#Pack 2CD Stop Acouphènes 39 36,90#Pack Soin Total (5CD) 92,70 85€ #Pack Oreiller 57 49,90€

Bourdonnements d'oreilles, sifflements, chuintements, fréquences aiguës continues ou intermittentes, les acouphènes sont des squatters de votre oreille qui polluent votre vie. La méthode Stop Acouphènes peut vraiment vous débarrasser de ces sons que vous ne supportez plus.

Un papier que l'on froisse, des couverts qui s'entrechoquent, un ballon qui rebondit sur le sol, tout s'amplifie de façon démesurée ; aucun doute, vous souffrez d'hyperacousie : une hypersensibilité au bruit qui se traite par certaines fréquences neuro acoustiques. Avez-vous la phobie du moindre son? Il s'agit certainement de misophonie, un trouble que les thérapies cognitives et comportementales soulagent efficacement. La méthode Stop Acouphènes peut vous aider.

Des troubles auditifs qui apparaissent après plusieurs heures passées sur votre ordinateur, des acouphènes qui se manifestent après une utilisation intensive du portable et de la wifi, ou à proximité d'une ligne à haute tension, d'une antenne-relai de téléphonie mobile, vous êtes assurément sensible aux ondes et aux champs électromagnétiques. Il existe des solutions peu coûteuses pour y remédier. La méthode Stop Acouphènes peut vous aider.

Vous aimez écouter la musique à fond et vous soumettez vos tympans aux décibels de votre mp3 et aux mégabasses des concerts, attention aux dommages collatéraux sur vos oreilles et aux risques de surdité précoce! Les techniques d'habituation par la thérapie sonore sont recommandées pour réduire les effets des traumatismes auditifs. La méthode Stop Acouphènes peut vous aider.

Vous souffrez d'une pathologie chronique ou vous êtes malentendant, vous suivez un traitement médicamenteux avec pour effets secondaires des acouphènes, des vertiges, des pertes auditives et vous cherchez des thérapies de confort, des conseils, du bien-être. La méthode Stop Acouphènes peut vous aider.

Philippe Barraqué, musicothérapeute, créateur de la méthode Stop Acouphènes

C2017. Le blog des acouphéniens - Tous droits réservés.

Stop Acouphènes™ Marque déposée

Partager cet article

Repost0
15 avril 2017 6 15 /04 /avril /2017 00:43

La nouvelle technologie Plextek est conçue pour fonctionner avec un casque audio et permet de détecter précocement les premiers signes cliniques des risques d’acouphènes.

Le principe est de mesurer les signaux envoyés par le cerveau en réponse à un stimulus auditif. En utilisant un ordinateur portable et une carte audio, le système Plextek a pu enregistrer l’activité cérébrale intra-auriculaire générée par des casques de grandes marques comme Sennheiser et Sony.

Expérimentée sur du personnel des armées exposé à des risques auditifs importants en milieu hostile, cette méthode de détection innovante permet aux auditeurs de tester leur audition quotidiennement en fonction de leurs spécificités auditives à partir d’une courbe de réponse personnalisée. Plextek établit une empreinte digitale et corticale qui vous est propre et qui permet de ne pas dépasser vos seuils d’écoute autorisés.

En mettant à la portée du grand public cette technologie de détection, il devient facile de s’autocontrôler et d’interrompre rapidement toute écoute à risques.

Philippe Barraqué, musicothérapeute, musicologue, expert santé

- Le blog des acouphéniens - Tous droits réservés.

Partager cet article

Repost0
27 janvier 2017 5 27 /01 /janvier /2017 01:18

 

Le pack Oreiller permet de retrouver des nuits douces sans être gêné par vos acouphènes. Il comprend les 2 CD Stop Acouphènes contenant toutes les fréquences de masquage et un mini haut-parleur extra plat à glisser au fond de votre oreiller.

 

 

Ce pack a de nombreux avantages:

  • Le petit haut-parleur se branche sur votre lecteur mp3 ou votre smartphone. 
  • Ce système est particulièrement utile si vous souffrez d'insomnies et que vous n'arrivez pas à vous défocaliser de vos bruits auditifs.
  • L'écoute durant la nuit des CD Stop Acouphènes ou d'ambiances naturelles est confortable et ne gêne pas votre entourage.
  • Pratique, vous l'emmènerez partout.

Commandez vite le Pack Spécial Oreiller sur le site de référence Stop Acouphènes recommandé par le magazine Top Santé et des médecins ORL. Méthode validée scientifiquement comme dispositif médical.

Philippe Barraqué, musicothérapeute, créateur de la méthode Stop Acouphènes

- Le blog des acouphéniens - www.stop-acouphenes.fr

Partager cet article

Repost0
4 décembre 2016 7 04 /12 /décembre /2016 17:10

Qui n'a pas déjà souffert de maux d'oreilles? Surtout en période hivernal où le froid se mêle aux expositions venteuses. Plusieurs remèdes: le bonnet sur la tête pour se protéger à l'extérieur et l'oignon pour soulager les douleurs lancinantes, parfois à rendre fou, dans les oreilles.

Quand le syndrome grippal sévit, qu'on a mal à la tête et dans les oreilles, il est temps d'agir vite. Pelez un oignon et ne garder que le centre pour ce soin naturel. Au moment du coucher, introduisez délicatement l'oignon dans le conduit auditif, sans trop l'enfoncer. Le matin, retirez-le et renouvelez ce soin plusieurs jours si nécessaire. L'huile essentielle que contient naturellement l'oignon soulage rapidement. Bien évidemment, si les symptômes persistent, consultez votre médecin.

Autre conseil utile, quand on a mal aux oreilles, il est souvent nécessaire de traiter la gorge avec des gargarismes ou des inhalations. Consultez également un dentiste si vous avez encore vos dents de sagesse ou des amalgames sur les molaires du fond.

Tout cela pour vous dire, qu'il est parfois bon de pleurer en épluchant l'oignon pour guérir!

Philippe Barraqué, thérapeute, expert santé

www.stop-acouphenes.fr - la référence anti acouphènes en thérapie sonore recommandée par les ORL et le magazine Top Santé

- Le blog des acouphéniens - Tous droits réservés.

Partager cet article

Repost0
Published by Philippe Barraqué Le blog des acouphéniens - dans acouphène surdité santé hyperacousie audition stop acouphènes senior thérapie sonore grippe rhume virus
27 novembre 2016 7 27 /11 /novembre /2016 02:06

Le traitement des vertiges de Ménière repose sur l’isolement du patient et l’administration de différents médicaments : anti vertigineux, sédatif, anti nausée.

Le traitement de fond vise à prévenir la récidive des vertiges. Il se subdivise en traitements conservateur ou destructeur, médical ou chirurgical, selon qu’ils conservent ou détruisent la fonction vestibulaire de la zone malade.

Les traitements conservateurs ont – schématiquement - pour but de diminuer l’excitabilité du système vestibulaire. Divers médicaments comme les anti histaminergiques, les anti calciques ou vestibuloplégiques sont utilisés par cures de longue durée.

D’autres médicaments visent à diminuer l’hydrops endolymphatique, c'est à dire la dilatation du labyrinthe par sécrétion de l'endolymphe (glycérotone, mannitol, diurétique). Un régime désodé est couramment prescrit. Le traitement du « terrain » doit aussi être pris en compte : discussion avec le patient préparant le malade à mieux accepter sa maladie, traitement anxiolytique, etc.

Les traitements destructeurs ont pour but de détruire les récepteurs vestibulaires (labyrinthectomie chimique ou chirurgicale) ou de sectionner le nerf vestibulaire (neurotomie vestibulaire).

En cas de résistance aux traitements médicaux et la persistance de crises vertigineuses fréquentes, une labyrinthectomie chimique peut être proposée.

Elle est réalisée par des injections intra tympaniques d'un antibiotique ototoxique la gentalline, sous anesthésie locale. Les injections varient selon les sujets entre une à six et doivent être séparées d’un délai temporel d'une semaine. L’audition est totalement préservée.

La destruction des récepteurs vestibulaires dysfonctionnels entraîne la guérison définitive de la maladie vertigineuse. la compensation vestibulaire centrale se met en place dès la première semaine qui suit l’effet de la gentalline.

Ce traitement doit être fait en suivant l’évolution sous vidéonystagmographie et potentiels évoqués otolithiques. L’équitest permet de vérifier la restauration de la fonction d’équilibration. Elle permet la guérison de la maladie vertigineuse.

Blog des acouphéniens - www.blog-des-acoupheniens.fr - Philippe Barraqué - Tous droits réservés

Partager cet article

Repost0
13 novembre 2016 7 13 /11 /novembre /2016 01:20

Nombreux sont les troubles auditifs des militaires américains dont les causes sont le maniement des armes et les séquelles post traumatiques liés à la guerre. Il existe pour cela un centre d'excellence pour les traiter.

Ce centre américain de prévention et d'analyse des risques auditifs du personnel militaire dépend du Ministère de la Défense. Ses recherches de pointe permettront à terme de mieux évaluer chaque pathologie auditive, de la diagnostiquer avec des moyens technologiques innovants et de mettre au point de nouveaux protocoles thérapeutiques.

- CD Neurostimulation Anti Acouphènes - agit sur le donneur d'ordre de vos problèmes d'audition : votre cerveau.

Blog des acouphéniens - Philippe Barraqué - www.blog-des-acoupheniens.fr - Tous droits réservés.

Partager cet article

Repost0
10 novembre 2016 4 10 /11 /novembre /2016 17:25

En psychiatrie, l’entente de voix est signe de psychoses redoutées telles que la schizophrénie. Mais en la revendiquant comme une singularité avec laquelle il est possible de vivre, ce qu'on appellent désormais "des entendeurs de voix" font sortir les hallucinations auditives du champ de la folie ordinaire.

«Avec les entendeurs de voix, il se produit un changement de paradigme très intéressant, car en psychiatrie, ce syndrome est considéré comme très pathologique. C’est le prototype de la folie», s’enthousiasme le psychiatre et psychanalyste parisien Patrick Landman. «Avec les entendeurs de voix, on sort de l’approche binaire qui consiste à dire, vous entendez des voix, il faut les supprimer. Ce qui est important, ce n’est plus tant l’entente des voix, mais l’impact qu’elles ont sur la personne», renchérit le psychiatre Charles Bonsack du Centre Hospitalier Universitaire Vaudois (Suisse).

«On s’est aperçu que l’entente des voix concernait une proportion importante de la population et que les hallucinations pouvaient survenir chez n’importe qui dans des conditions extrêmes, comme le manque d’oxygène par exemple», complète-t-il. «Les entendeurs de voix sont des précurseurs dans l’entraide en psychiatrie. Il s’agit non plus d’être dans une relation de fuite avec les voix, mais au contraire d’en faire des alliés bienveillants», témoigne quant à lui Iannis MacClunskey, praticien à Lausanne.

Vivre avec les voix

Malades et soignants s’engouent pour l’entente de voix, un mouvement international né aux Pays-Bas en 1988 et déjà implanté dans plusieurs pays anglo-saxons. Il s’agit pour ses membres non plus de guérir au sens médical du terme, mais de se rétablir, de reconstruire une vie sociale et affective. Avec au centre de cette démarche, le patient, qui par l’expérience de sa maladie, détient une connaissance qu’il peut partager avec ses pairs au sein de groupes d’entraide. «Nous en sommes à des stades divers de notre parcours de rétablissement mais chacun de nous à son niveau, peut s’appuyer sur son expérience», rapporte ainsi Vincent Demassiet, un ancien patient schizophrène du Réseau français des entendeurs de voix.

En groupe ou en consultation individuelle, l’entendeur de voix apprend à profiler les différentes voix qu’il entend. Il en analyse les caractéristiques d’après le contexte de leur survenue, leur sexe, leur tempérament et leur lien éventuel avec des traumatismes. Par ce profilage, il acquiert une connaissance fine de ses voix et peut entreprendre de les apprivoiser, dans l’espoir de reprendre le pouvoir sur elles et de se libérer de leur emprise. «J’ai essayé de mettre une distance entre moi et elles, témoigne une patiente, qui a entendu des voix pendant 30 ans et qui a travaillé le profilage de ses voix dans le cadre de sa prise en charge à l'hôpital. Il m’a fallu deux ans environ avant de parvenir à les maîtriser. Quand je les ai maîtrisées, au fur et à mesure, elles sont parties.»

Certaines voix, bienveillantes ou inspiratrices, accompagnent la vie de ceux qui les entendent. Elles peuvent même être source de création. Mais d’autres voix, agressives et autoritaires, envahissent l’existence de ceux qui les entendent et quand leurs ordres sont perçus comme réels, elles peuvent conduire à des passages à l’acte. D’où l’approche de la psychiatrie traditionnelle visant à les supprimer, par le recours aux neuroleptiques. Mais ces médicaments, bien qu’ils aient contribué à la socialisation des malades depuis l’après-guerre, posent également problème. S’ils limitent l’impact des voix sur la personne, ils ne les suppriment pas et leur mode d’action reste mal connu. Prescrits à forte dose, ils ne sont pas dénués d’effets secondaires, dont l’inhibition des émotions, la prise de poids, la baisse de la libido et l’impuissance. L’assimilation de l’entente des voix à la psychose est par ailleurs stigmatisante, ce qui isole la personne et entrave sa guérison.

Une conception humaniste

De ce constat découle la recherche d’approches humanistes, fondées non sur la suppression des symptômes mais sur la possibilité pour le patient, de vivre avec comme au CHUV ou depuis une dizaine d’années, l’approche thérapeutique a été recentrée sur le rétablissement du malade. «Dans l’approche développée à Lausanne, l’accent est mis sur la cohérence de la trajectoire de soin du patient, fondée sur une conception humaniste de la psychiatrie, selon une approche plurielle combinant la neuroscience, la spiritualité, et la cohabitation de différents courants de psychothérapie», explique Boris Pourré, infirmier psychiatrique. Les neuroleptiques sont ainsi utilisés de façon raisonnée, avec une surveillance étroite de l’apparition des effets secondaires et des désordres métaboliques, visant à prévenir leur installation.

S’ils sont utilisés en priorité dans les moments de crise, d’autres outils incluant des séances de pleine conscience ou diverses thérapies cognitivo-comportementales sont proposées au patient au sein du groupe «Se rétablir» dont la technique de profilage des voix mise au point par les entendeurs de voix. «On a longtemps considéré le fou comme presque inhumain, en oubliant qui il était en dehors des crises. Les diagnostics tels qu’ils sont posés en psychiatrie contribuent à la stigmatisation du malade. Le rétablissement permet aussi de surmonter la barrière de la stigmatisation», souligne Charles Bonsack.

Pour les anciens patients qui au sein du réseau international sur l’entente des voix, viennent témoigner de leur parcours de rétablissement, la démarche est perçue comme une reprise de pouvoir non seulement sur les voix, mais aussi sur la psychiatrie, émanant elle-même de la société. «On est passé de l’entente des voix comme un symptôme à une libération, une véritable expérience humaine. On a instauré un nouveau langage» affirme Eleanor. Cette femme d’une trentaine d’années qui raconte s’être rétablie grâce aux entendeurs de voix avait reçu, vers l’âge de 20 ans, un diagnostic de schizophrénie qui l’avait menée à l’internement psychiatrique. Le secret de son rétablissement? Un travail sur les émotions violentes liées à ses traumatismes d’enfance. «C’est aussi simple que cela», conclut-elle.

www.stop-acouphenes.fr - la référence en thérapie sonore contre les bruits auditifs

www.sophro-acouphenes.fr - la sophrologie à domicile

Le blog des acouphéniens - Tous droits réservés - www.blog-des-acoupheniens.fr

Partager cet article

Repost0
17 avril 2016 7 17 /04 /avril /2016 15:46
Mal à mes acouphènes
Mal à mes acouphènes

Le témoignage de Mireille P., signataire de notre pétition "Donnez des moyens à la recherche sur les acouphènes" (change.org)

'Avoir des acouphènes génère un mal-être permanent, une fatigue intense, la tête lourde et les oreilles saturées de vibrations. Est-ce à cause de toutes ces technologies modernes dont nous avons du mal à nous passer (téléphones, télés, radios, antennes diverses partout, ces ondes qui nous traversent...)? Voilà mon constat. Il faudrait, par la recherche, canaliser tout cela pour ne pas devenir "zombie" perclus de maux.'

www.stop-acouphenes.fr La référence en thérapie sonore anti acouphènes.

Le blog des acouphéniens - Philippe Barraqué - Tous droits réservés

Partager cet article

Repost0
Published by Philippe Barraqué Le blog des acouphéniens - dans acouphène hyperacousie handicap senior sénior surdité bruit blanc bruit rose bruit brown stop acouphènes
11 avril 2016 1 11 /04 /avril /2016 16:46
Des acouphènes anxiogènes
Des acouphènes anxiogènes

Selon une étude scientifique américaine récente, environ 50 millions de citoyens aux USA disent avoir des acouphènes modérés et 12 millions ont consulté un médecin ORL pour les traiter.

L'acouphène est un phénomène très fréquent, habituellement bien supporté ; environ 10 % à 15 % des adultes ont vécu une expérience d’acouphènes suite à un traumatisme sonore, un problème vertébral ou une malocclusion dentaire. Quarante pour cent des patients américains atteints d'acouphènes ont une hyperacousie associée.

L'acouphène est un trouble neurologique qui entraîne des troubles psychologiques et relationnels. Il n’est pas considéré comme une maladie mais plutôt comme un symptôme associé à une maladie ou une déficience sous-jacente. Pour cette raison, les meilleurs traitements des acouphènes sont ceux qui ciblent les maladies provoquant les acouphènes, et non ceux qui soulagent uniquement les effets auditifs indésirables.

Le symptôme acouphénique survient concomitamment à une perte auditive. Seulement 18 % des patients semble n'avoir aucun problème d’audition. Mais l’acouphène a la particularité de s’installer sur des zones d’audition légèrement déficientes pas toujours décelables sur un audiogramme.

L'acouphène est parfois déclenché par le stress, la perte de sommeil, l’excès de sel et de glutamate, de boissons énergisantes, ainsi que par des allergies. Fumer peut également aggraver les acouphènes, car les substances toxiques et la fumée inhalée réduisent l’oxygénation cérébrale et en particulier celle des cellules ciliées de l'oreille interne.

On sait également que de nombreux médicaments peuvent provoquer ou aggraver les acouphènes. Ces médicaments ototoxiques sont principalement des antibiotiques, des corticoïdes, des antidépresseurs, des diurétiques, l’aspirine et la quinine, entre autre.

Philippe Barraqué, musicothérapeute, docteur en musicologie, expert santé

www.stop-acouphenes.fr La référence en thérapie sonore anti-acouphènes

Partager cet article

Repost0
Published by Philippe Barraqué Le blog des acouphéniens - dans handicap surdité acouphène hyperacousie malentendant bruit brown bruit rose bruit blanc stop acouphènes

Présentation

  • : Le blog des acouphéniens
  • : Acouphènes, hyperacousie, surdité précoce, pollutions technologiques et sonores, vous êtes de plus en plus nombreux à souffrir de bruits auditifs. Ce blog des acouphéniens est fait pour vous.
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Pages

Liens